3 Septembre 2016 - Récital au Festival RoyaumontPublié le 3 septembre 2016 à 17:30

3 Septembre 2016 - Récital au Festival Royaumont

Programme

Frédéric Chopin Nocturne op. 27 n° 2 
Claude Debussy La Terrasse des audiences au clair de lune 
Alessio Silvestrin Trois Vortex (1/3) - création mondiale 
Iannis Xenakis Herma

Leoš Janácek in the mists - III, IV 
Gérard Pesson Speach of clouds 
Alessio Silvestrin Trois Vortex (2/3) - création mondiale 
Iannis Xenakis Mists

Voix Nouvelles Nouvelle pièce d’un compositeur de l’Académie 2016 - création mondiale 
Maurice Ravel Gaspard de la nuit (Scarbo) 
Alessio Silvestrin Trois Vortex (3/3) - création mondiale 
Iannis Xenakis Evrialy

Autour de Xenakis 
La figure de Xenakis apparaît comme radicale, solitaire, tout à la fois marquante dans le paysage musical et pourtant privée de véritable héritage.
Le compositeur était pourtant connaisseur de la musique des siècles précédents, même s’il sentait son langage comme particulièrement proche de celui de Debussy, dont il appréciait la narrativité discursive et l’approche du son en tant que matière.
L’œuvre pour piano de Xenakis l’illustre particulièrement bien, tant les associations qu’il dégage pourraient figurer dans l’un des livres des Préludes du compositeur français : nuit, monstres, brumes… Stéphanos Thomopoulos a choisi d’illustrer ces liens qui rattachent profondément, quoique de manière souterraine, Xenakis à la tradition littéraire et picturale dont il hérite, pour en dégager toute la puissance sensorielle et synesthésique, trop souvent sous-évaluée à la faveur du Xenakis mathématicien et architecte.
Le concert est en trois parties, articulée chacune autour des trois œuvres pianistiques maîtresses du compositeur : Herma, constellation, cosmos, sera rapprochée des œuvres nocturnes de Debussy et Chopin ; le flou stochastique de Mists sera mis en parallèle des brouillards de Pesson et Janá?ek ; la gorgone de Evrialy sera quant à elle placée à côté du mythique Scarbo illustré par Ravel.