Le concertino du directeur artistique de l’ensemble Kyklos possédait tous les attributs qui caractérisent le travail de G. Koumendakis, les détails séduisants et l’intense développement, dynamique et imaginatif, avec Stéphanos Thomopoulos en tant que soliste en effet impressionnant, si ce n’est de voler la vedette.

Thanos Mantzanas, Athènes 2-3-2015

http://www.musicpaper.gr/we-saw/item/6139-eidame-kyklos-ensemble-sgt

Le point culminant du concert a été l’interprétation du concerto pour la main gauche de Ravel par Stéphanos Thomopoulos. L’excellent pianiste a donné une lecture d’une virtuosité impeccable et d’une rare expressivité, travaillée dans le moindre détail. Parfois jazziste et léger, parfois plus robuste, toujours sensible et réfléchi, son jeu a mis en évidence avec plasticité rythmique et mélodique la poésie particulière d’une partition extrêmement  dramatique. 

Eftychios D. Choriatakis - 12/03/2014

http://www.athinorama.gr/music/article/koa_–_xristopoulos_se_stathera_upsiles_ptiseis_-1003341.html

...passionnée fut l’interprétation de la Fantasia quasi Sonata  lisztienne, notamment les mesures lentes, d’une remarquable sensibilité : les notes deviennent des soupirs d’une rare élégance, ensorcelante harmonie aspirant l’humain vers des sommets inexplorés de spiritualité.

Jean-Luc Vannier Nice, le 14 décembre 2013

www.musicologie.org

Le phénomène Stéphanos Thomopoulos

Dans ces nappes incessantes, ces vagues de chromatismes, ces parties intercalées, ces cascades d'octaves et effets d'estrade en tous genres, les frappes d'enclume et les contrastes vertigineux, Staphanos Thomopoulos préserve les silences, cisèle les nuances et le lyrisme du chanté : il maîtrise tout de bout en bout, c'est évident, il nous le fait entendre.

Par moments, il fait oublier que le piano est un instrument mécanique, tant il s'impose à lui, en donnant l'impression d'avoir les cordes directement sous les doigts, comme un guitariste de jazz. Très impressionnant, efficace, beau.

Jean-Marc Warszawski, 11 octobre 2013

www.musicologie.org

Ce pianiste grec est saisissant dans Herma de Iannis Xenakis

Olivier Bellamy - Le monde de la musique