...Thomopoulos présente d'excellentes lectures de quatre œuvres pour piano de maturité de Xenakis : Herma, Evryali, Mists et À R. J'ai cru avoir entendu une corde de piano claquer à un point culminant dans Herma, mais il y a quelques autres clichés, montrant les niveaux de chaleur au cours de l'enregistrement! Le son est par ailleurs clair et plein.

James Harley - Septembre 2015 - Toronto - The Whole Note Magazine

...La meticulosité de Stéphanos Thomopoulos, ancien élève de Jacques Rouvier et Marie-Françoise Bucquet, fait vivre la moindre nuance, ressortir chaque timbre de cette "musique symbolique"...

...Le jeune interprète s'y montre remarquable de précision, d'endurance, de lisibilité. Il va encore plus loin qu'Helffer...

Bertrand Boissard, le 27 Juin 2015 Critique du disque Xenakis dans le magazine Diapason (4 diapasons) 

Le concertino du directeur artistique de l’ensemble Kyklos possédait tous les attributs qui caractérisent le travail de G. Koumendakis, les détails séduisants et l’intense développement, dynamique et imaginatif, avec Stéphanos Thomopoulos en tant que soliste en effet impressionnant, si ce n’est de voler la vedette.

Thanos Mantzanas, Athènes 2-3-2015

http://www.musicpaper.gr/we-saw/item/6139-eidame-kyklos-ensemble-sgt

Le point culminant du concert a été l’interprétation du concerto pour la main gauche de Ravel par Stéphanos Thomopoulos. L’excellent pianiste a donné une lecture d’une virtuosité impeccable et d’une rare expressivité, travaillée dans le moindre détail. Parfois jazziste et léger, parfois plus robuste, toujours sensible et réfléchi, son jeu a mis en évidence avec plasticité rythmique et mélodique la poésie particulière d’une partition extrêmement  dramatique. 

Eftychios D. Choriatakis - 12/03/2014

http://www.athinorama.gr/music/article/koa_–_xristopoulos_se_stathera_upsiles_ptiseis_-1003341.html

...passionnée fut l’interprétation de la Fantasia quasi Sonata  lisztienne, notamment les mesures lentes, d’une remarquable sensibilité : les notes deviennent des soupirs d’une rare élégance, ensorcelante harmonie aspirant l’humain vers des sommets inexplorés de spiritualité.

Jean-Luc Vannier Nice, le 14 décembre 2013

www.musicologie.org